Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 09:29

photo--spelo-tou-098.jpgPierrot ,Fred, David ,Yann et Kevin

Temps passé sous terre : 3h00

Petite balade sympathique pour tout le monde . Remontée difficile du puits d’entrée de 7 mètres par Kevin. La sortie étroite oblige à comprimer l'abdomen pour utiliser le croll.

Heureusement, la sortie B permet à Fred d'accéder à la partie haute et nous remontons l'élève à l’aide d’une poulie Trak pour franchir les deux derniers mètres.

Mais, pour lui, restera une très bonne expérience de cette aventure souterraine.

 

Repost 0
Published by GSD - dans Initiation
commenter cet article
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 17:13
Entree.pngTemps Passé Sous Terre : 1h30

Première : 15 mètres

 

 

Le terminus était constitué, au bout de 150 mètres, par une étroiture siphonnante.

J’ai franchi cette étroiture en creusant le sol dans la rivière. Franchissement.png
En quittant le casque, j’ai pu franchir le passage, pour m’arrêter 15 mètres plus loin sur un nouveau passage étroit duquel sort l’eau, mais qui est obstrué par des dalles tombées du plafond.
Seule la désob est un peu osée !
Fred.
Repost 0
Published by GSD - dans Sorties
commenter cet article
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 23:17

Hola,

A 11h Gilles BM, Jean Halliez et moi sommes à l'entrée pour une séance de ménage au fond…

Le soleil est là, mais je n'ai jamais vu tant d'eau dans la cavité, douche obligatoire dès l'entrée…

Soucis d'éclairage et aussi de santé pour Gilles qui vient ici soigner un gros rhume. Jean découvre la cavité. Le temps d'une nouvelle douche aux choux fleurs, il nous faut 1h50 pour arriver sur le chantier.

Défaut de ligne, Jean remonte au bassin vérifier la qualité du shunt. Déblayement de la zone "il y eu une voûte mouillante", maintenant on est au sec, debout, on peut se croiser…

3 trous dans le méandre, là où "ça ne passait pas avec le croll" et 7m plus loin, 5 dans l'étroiture. Solo les allers-retours avec le matériel sont tout de même pénibles.  La ligne est ok, nous verrons donc le résultat de cette séance ménage la prochaine fois. Pour finir 3h de chantier pour 2 prévues…

Le nœud "tonche" est resté sur la corde, il y en a une sur place pour effectuer le changement et y a moyen de mettre une déviation pour quelle ne frotte plus contre le bloc (ramener un vieux mousqueton).

Le rhume a eu le dessus sur Gilles, blocage de reins et petit plus: panne d'éclairage.  En fait, la remontée se fait gentiment, sans problème et Gilles en profite même pour prendre de nouvelles mesures: 53 putains et 12 trou de m…. environ.

18h on apprécie l'extérieur, sa fraîcheur. Le temps de gratter le pare-brise, on passe déposer Jean et boire une bière.

TPST 7h, servi. JPV

 

Je n'ai pas vu la suite mais à priori, il y a encore 4 à 5 séances pour pouvoir taper sérieusement l'extrême fond.

Dernière dispo pour moi de l'année le 29, s'il y a des amateurs et que la saison ski a encore du mal à démarrer…

Repost 0
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 14:11

Présents: Arnaud - Olivier

 

Terrain de prospection: Laissey sous les ruines du château du Vaite
 
6 phénomènes karstiques ont été repérés,

 

Nous les avons localisés, photographiés et rentrés dans la Basekarst.
 
Olivier

Repost 0
Published by GSD - dans Sorties
commenter cet article
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 17:52

Petite balade d’hier à Martinvaux.

C’est à 13h30 que nous nous retrouvons Maxime (De Giampetro) Christophe (Rognon) et moi à l’entrée de la cavité.

Christophe n’a pas écouté mes recommandations pour le portage et se retrouve avec 2 blocs séparés et un gros bidons....je sais que l’on va un peu galérer. Mais bon le portage à plusieurs n’a rien à voir avec la même aventure en solo. Nous arrivons au siphon et c’est Christophe qui part en premier, je le suis donc à quelques minutes avec un bi 4 litres que je pense suffisant. Nous nous retrouvons de l’autre côté pour parcourir les 1000 mètres de galeries qui doivent nous mener à un nouveau siphon.

Ben je sais pas si nous avons pris le bon passage mais après un méandre impressionnant du fait de ses virages ( jamais vu de semblables dans la région) nous arrivons dans un méandre qui ne cesse de rétrécir. Christophe jette l’éponge, je décide de continuer dans les hauteurs où je retrouve un peu d’espace mais en néoprène l’opposition est malcommode et je suis relativement haut (env 6 mètres) prendre un plomb ici serait la cata.

Je décide de mettre fin à l’explo et de revenir dans une configuration spélé pour chercher d’autres passages qui mèneront plus aisément au siphon 2.

Le retour se fait sans encombre.

 

Aujourd’hui,

Journée de prospection pour l’enrichissement photographique de la base karst et visite d’entrées proches de la maison. Surement de prochaines aventures....

A+

FRED

Repost 0
Published by GSD - dans Sorties
commenter cet article
13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 13:50

Temps passé sous terre : 2.5H

Arnaud, Olivier, Guillaume, Lionel, Gérard, Jonathan, Gilles

Rendez-vous à la Chapelle des Buis à 20H30, tout le monde est à l'heure, prêt et motivé.

1,6 km de marche.
Nous passons au porche qui n'est porté sur aucun document et que nous n'avons pas encore nommé. Le point GPS sera au plus vite dans la base Karst, une désobstruction s'impose ... quand il fera plus chaud.
Nous glissons dans les feuilles mortes et la terre molle sur 100m à partir de la parcelle 10 pour atteindre l'entrée discrète. Une chauve-souris nous souhaite la bienvenue.
Les spits en bon état permettent d'équiper rapidement, mais ça glisse.
Dans la première salle une jolie coulée concrétionnée orne une paroi, Arnaud prend de nombreuses photos.
La suite, juste au pied du premier puits commence par un passage étroit, 10m de galerie puis le P12.
La deuxième salle donne l'occasion d'essayer de filmer avec le nouvel appareil photo de Arnaud.
Une pensée émue à Eugène FOURNIER à qui on attribue cette bouteille très concrétionnée que nous avons retrouvée.speleo-decembre-2014-D.jpg
Remontée en faisant attention de ne pas frotter la corde.
Je préfère déséquiper le harnais pour passer l'étroiture. Merci Gilles, Jonathan et Arnaud pour les appuis.
Dehors, une vue superbe sur le val des Mercureaux puis sur la ville nous fait oublier la rude remontée.
Une bonne bière nous désaltère à la Chapelle, un appartement à louer attend les amoureux de ce quartier de Besançon.


Repost 0
Published by GSD - dans Initiation
commenter cet article
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 05:21

Mouloud, David, Pierrot.

 

Travaux interclubs :

 

Groupe Spéléologique du Faisceau Salinois

Groupe Spéléologique du Doubs


 

Alors que Pierrot aborde la journée avec sérénité pour un travail mesuré en se garant sur le parking empierré, Mouloud cherche à atteindre l'entrée de la grotte en lançant sa voiture dans les ornières et la terre grasse.

 

Première opération : désembourbage.

 

Aussitôt arrivés dans la cavité, David et Pierrot dégagent le fond.

Il faut percer.

Le méandre continue, derrière un virage et un petit ressaut de 0.8 mètres !!  affaire à suivre …..

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by GSD - dans Sorties
commenter cet article
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 06:52

2014-12-15-1-copie-2.JPG

Voilà un petit Cr de la sortie d’hier.
Finalement seul pour aller plonger je m’oriente sur la grotte des Martinvaux (Loray), la séance topo au moulin de Vermondans ayant du être annulée.
Je décide de partir avec un bi 7 L car seul 2 x 4 litres me semble un peu juste pour rééquiper.
Ne connaissant pas la cavité, je décide de partir pas trop chargé en tenue de rando. Une glissage boueuse et me voilà de la même couleur que la cavité. 2 escalades mériteraient une corde et je n’en ai pas.
Je décide malgré tout de poursuivre et c’est finalement une heure qu’il me faudra pour acheminer mon matos devant le siphon.
L’ancien fil de gros diamètre semble toujours en place, je décide malgré tout de le doubler d’un fil métré. Le siphon est franchit, ce dernier mesure 120 mètres pour une profondeur de – 12. Il se présente comme le reste de la cavité, une grande diaclase dans laquelle on navigue à divers niveaux nécessitant un équilibrage permanent.
Une fois le siphon franchis je décide de faire demi tour sans aller jeter un oeil dans le galerie qui fait suite. Cela sera pour la prochaine fois, mais aujourd’hui je ne sais pas combien de temps et d’énergie va me prendre le retour.
Rafraichit par le bain en eau opaque je décide de faire qu’un seul voyage. 40 minutes me seront nécessaires pour sortir, j’y laisserai cependant un masque qui n’a pas résister à une glissage !
 
A+
FRED
Repost 0
Published by FRED - dans Sorties
commenter cet article
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 11:37

once-upon-a-time.jpgIl était une fois une belle sirène qui avait été enfermée dans un grand bassin sous terrain par sa belle-mère pour que le monde extérieur ne puisse contempler son extrême beauté.

 

Arnaud G. décida de la sauver par tous les moyens bien que la cruelle marâtre eu pris soin de joncher l’accès au bassin d’obstacles supposés infranchissables. C’était sans compter sur la détermination d’Arnaud et de ses coéquipiers qui à force d’acharnement arrivèrent à ressortir la princesse sirène… Qui épousa avec Mouloud.. et ensemble, ils eurent beaucoup d’enfants !

 

Jean-Pierre et moi intervenons dans l’ Acte 2, scène 5, pour agrandir le passage où la sirène prend de l’élan pour remonter la pente glissante jusqu'au vestiraire. Et c’est ainsi que petit à petit le chemin pour rejoindre la sirène devint praticable…


Moralité: Pensons à la sirène qu' il faut sortir intact pour Mouloud. 

PS: Elle a un masque à gaz, c’est bon!

Repost 0
Published by Bérénice - dans Désobstruction
commenter cet article
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 21:33


Temps passé sous terre : 4H.ARNAUD.jpg
Spiteurs : Zaric
GSD : Dom, Arnaud, Gérard.
Suite de la topographie de la grotte de Saint-Vit.
L'électricité pour éclairer les Journées Nationales de la Spéléologie disjoncte encore à cause de l'humidité, Arnaud a cerné le problème.
Nous reprenons la topographie au point 131, Zaric tient toujours la tablette qui demande des compétences géométriques et artistiques.
Arnaud trace la progression à la craie rouge et Dom pointe le laser vers les parois.
Il me passe le DistoX pour que le GSD dispose d'un grand nombre de compétences.
Nous atteignons le bout de la grotte qui doit avoisiner la surface. Ce travail permettra de localiser la doline à l'air libre.MILLEPATTES.jpg
Au retour, nous examinons un courant d'air prometteur.
Gérard.

Repost 0
Published by GSD - dans Topographie
commenter cet article

Actualités

Merci Nicolas pour les banderoles GSD et pour notre bannière.