Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 19:35
présents : Arnaud, Louis (SCV 70), Gaël

14h00 : tous sur place, Arnaud nous présente l'arsenal qu'il a amené pour équiper l'entrée.
On part mettre en place les grilles et poser le grillage (Arnaud est particulièrement efficace).

Nous avons découpé une porte derrière l’acacia.

15h00 : départ sous terre.
15h05 : passage fort agréable au travers de marguerite.
Visite de la rivière, photo (on était avec Arnaud).
17h30 : après un nouveau passage au travers de marguerite, sortie.
 
Il faut vraiment laver le matos.

Quelqu'un peux t'il m'envoyer les papiers pour l'adhésion :p
Repost 0
Published by GSD
commenter cet article
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 19:00

CR de la sortie du 28 à la Barre à Mine.

L'objectif était de faire l'escalade à l'aval et si ça ne passait pas par le haut du méandre de continuer le ménage en bas.

Arnaud et moi. Deux spéléos et trois bras (un arthro scanner vient de confirmer la rupture de coiffe de mon épaule droite).

Avec le supra et l'infra épineux en moins et le sub-scapulaire en vrac, je ne peux prendre qu'un kit à un bras (le perfo).

Pas de place pour le matos d'escalade, nous revoyons les objectifs à la baisse et décidons donc de continuer les aménagements…

La perte est quasiment sèche quand nous rentrons à 11h30.

Une heure plus tard nous sommes juste avant l'escalade merdique du fond, à l'endroit ou le méandre est particulièrement étroit et ou un bloc oblige une montée-oppo-descente…

4 trous plus tard, ça devrait passer de face. 5 à 10mn de galère en moins…

Au retour, arrêt dans le méandre à l'endroit de la petite cascade. Là, c'était une étroiture qui imposait montée-oppo-descente à l'aise à l'aller, pénible au retour… 5 trous pour la faire passer à l'état de souvenir…

Encore 3 trous dans le bloc au milieu du 4 pattes, mais la ligne étant restée coincée à l'obstacle précédent, il faudra s'y arrêter au retour la prochaine fois…

Il est prématuré de dire que la Barre à Mine est aménagée pour les spéléos à mobilité réduite. Il est 15h30 quand nous sortons sous la pluie…

TPST: 4h

Repost 0
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 21:21

On entre (Arnaud et moi) à 11h après avoir discuté quelques minutes avec les spiteurs qui nous saluent au passage et vont bosser à la perte des Bouviers.

Environ une heure plus tard on commence le rééquipement de l'escalade qui frotte. Puis dégagement de la dernière séance qui a fait le travail, de face sans se mouiller. Arnaud trouve que quelques blocs non calibrés se sentent sous les genoux, maigres souvenirs de ces passages particulièrement pénibles. Il passe l'étroiture verticale suivante pour l'élargir plus facilement, pendant ce temps je fais le ménage dans les lignes et je passe le coup de balayette. Le courant d'air ne décoiffe pas, mais on sent la vache de Candart (sur le casque d'Arnaud) avant qu'on l'entende (Arnaud pas la vache) et l'argile des parois est particulièrement sèche et craquelée…

Changement de corde (Vu la zone d'escalade qui ne sera jamais déséquipée, ce serait bien, le jour où nous sommes trois de mettre une 10.5mm neuve pour remplacer ces bouts: 9.5mm, corde réformée, don Acrotir, on ne sait pas…) et arrivée au bassin aux choux-fleurs pour se laver et vibrer…

17h le soleil brille encore. On boit une bière en allant voir la perte des Bouviers, mais les spiteurs sont déjà partis. La prochaine fois, escalade, ménage, déplacement des lignes, cordes neuves et…

ça joue… A samedi

JPV

Repost 0
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 10:55

Depuis le temps que je devais aller essayer la plongée spéléo, c'est enfin fait depuis hier !
avec Christophe ROGNON au gour de Bouclans.
Tout commence par une petite dèsob pour Christophe pour m'agrandir un peu le passage malgré le travail réaliser par Manu et lui semaine passée.
je passe une première fois sous le regard de Christophe, je resort on fait le point, ça va, on attaque le  S1.
C'est sympa, j'en prends plein les yeux à plonger dans de l'évian. Après 75m on sort, on papote 5 minutes puis on y retourne pour le S2 et pour finir 60m dans S3 puis on fait demi tour.
J'essaye de me fier au fil et de faire le retour dans l'obscurité ; jusque là tout vas bien.
La toute petite partie 4 pattes, enlever remettre les palmes c'est un peu chiant, mais bon ça fait partie du jeu !
On sort du S1, on a encore pas mal d'air donc on retourne tirer du cailloux, on peux bientôt y rentrer une armoire normande de face.

Maintenant que j'ai essayé je vais pouvoir adapter mon matos de plonge à l'activité spécifique de la plongée sout!
Merci encore à Christophe pour cette première qui était dans les tiroirs depuis au moins presque 1 an 1/2 !

Par contre la route du retour jusque la maison était longue (3h de route jusque la maison)


Carlito.

Repost 0
Published by GSD - dans Initiation
commenter cet article
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 21:30

P1030271-copie-1.JPGGSD-GCPM : Dom, Pierrot, Gérard.
La Grette : Siham, Laurent, Sofiane,
Nous découvrons le monde sous-terrain avec un groupe de jeunes adolescents de la Grette.
Au départ, tout le monde est en avance.
Chargement des voitures, chaque véhicule avec un animateur et trois jeunes, des échanges variés et un peu d'angoisse pour la suite.
Dom attend à la grotte, les casques sur la tête et parfois la capuche sur le casque.
Dans la grotte règne une discipline exemplaire, sans s'écarter du chemin, ni bousculade ni gros mot, chacun pose une question à son tour.P1030246.JPG
La minute d'écoute des gouttes d'eau a presque duré 30 secondes. Je n'avais pas encore assisté un groupe aussi studieux.
Retour plus détendu suivi d'un goûter pour échanger sur le bonheur d'avoir découvert ce monde nouveau et plein d'avenir.

Nos jeunes spéléos n'ont qu'une envie : explorer une grotte plus technique pour passer au niveau pédagogique supérieur : travail sur corde, sécurité active de chaque membre du groupe.

Repost 0
Published by GSD - dans Initiation
commenter cet article
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 21:30

100_0153.JPGTemps passé sous terre : 2H
Arnaud, Louise, Gilles, Sarah, Pierrot, Gérard.
La grotte des Ordons débouche en forêt par une faille surmontée de quelques arbres bien pratiques pour y fixer les cordes.
Une dizaine de mètres plus bas, la faille s'élargit et s'ouvre brutalement au sommet d'une immense salle de 200 mètres de long à 40 mètres du sol.100_0172-copie-1.JPG
Le descendeur chauffe un peu, un chemin tracé par des bandes colorées nous guide vers les plus belles concrétions.
La remontée demande un effort soutenu, qu'une bonne bière nous fait oublier.

Repost 0
Published by GSD - dans Initiation
commenter cet article
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 20:00

Snapshot_20152062212.jpgTemps passé sous terre : 2H - désobstruction.

Arnaud, Olivier, Gérard.

Chaudanne, l'une des sept collines de la capitale comtoise culmine à 422m.

En 2006, le GSD découvre, quelques dizaines de mètres sous le sommet, une cavité balayée par un souffle chaud et humide, bien agréable quand la bise et le gel vous glacent les doigts.  Snapshot_20152062216--2--copie-1.jpg

L'entrée obstruée a cédé à quelques coups de pioche et trois seaux de terre. le boyau qui suit est étroit, il donne accès à une diaclase haute de 6m. L'ensemble fait moins de 20m.

Imaginer quel cours d'eau a creusé cette grotte et d'où vient ce courant d'air continu nous incite à y revenir très vite.

 

Repost 0
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 13:14

Dimanche 2 février AM, Fred et Manu.

La source du Pont du Diable (commune des Combes) s’ouvre au bord de la route reliant Pontarlier à Morteau, peu après la grotte Chapelle de Rémonot. C’est actuellement le réseau noyé le plus profond du Doubs, affichant la côte de - 86 mètres, atteinte par Fred !

Publiée dans le topoguide « les belles du Doubs », son rééquipement semble être indispensable au vu des fils vieillissants ou cassés qui encombrent la cavités, véritables pièges à plongeurs.

Arrivé le premier sur site, j’aménage un chemin dans l’épaisse couche de  neige et je pose une corde pour faciliter l’accès à la vasque. L’eau est limpide et c’est plutôt rassurant : cette source présente souvent  , comme la plupart des siphons du département, une turbidité peu engageante. J’y dépose 2x9L + 1x4L, puis Fred y descend 2x4L et son double recycleur RS.

Nous nous équipons rapidement au bord de la route, sous un rayon de soleil providentiel : qcq automobilistes klaxonnent pour saluer notre courage (ou folie ?).

Je plonge le premier,  armé d’un dévidoir de 300 m de fil  métré... Fred me suis en affinant son amarrage. La trémie d’entrée donne accès à un vaste siphon d’une trentaine de mètres (-6), que nous franchissons rapidement. Nous émergeons dans la salle du Charlatan, et une courte progression exondée nous replonge dans le S2, belle galerie corrodée, au profil en yoyo. Je ne m’attarde pas trop pour amarrer le fil,  car, à chaque arrêt, mes bulles décrochent du plafond des volutes de matières organiques qui me tombent dessus et troublent rapidement l’eau qui m’entoure. A la côte 150m, il est temps pour moi de faire demi-tour, et je passe le dévidoir à Fred qui poursuit l’équipement jusqu’au puits, dans lequel il descend à – 30m. Je m’offre donc une petite sieste, mais le froid m’envahissant, je décide de nettoyer les vieux fils depuis le S2bis jusqu’à la sortie : plusieurs A/R me seront nécessaires pour accomplir cette tâche sans trop me saucissonner...

A mon retour dans la salle du Charlatan, Fred émerge du S2, surpris de me trouver encore sous terre : Vu la température extérieure, je n’avais pas trop envie de sortir et d’attendre dehors... Pour sa part, Fred a  aussi nettoyé la première moitié du S2.

La nuit tombe à notre sortie, et la bise glaciale nous motive à ne pas trainer !

Une nouvelle séance sera nécessaire pour nettoyer la fin du S2 et notamment le puits dans lequel se trouvent encore plusieurs fils et une corde...

TPST supérieur à 2H

Manui

Repost 0
Published by GSD - dans Sorties
commenter cet article
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 16:16

Les Ordons.

GSD : FredM, Thierry, Christophe, Gérard.

Temps passé sous terre : de 11H à 14H.

Rendez-vous à Montrond pour les Ordons à 10H, tout le monde est là à 9H45 sauf les cordes.
Elles n'arrivent toujours pas à 10H30, donc nous effectuons un détournement vers une autre grotte.


Aux dernières nouvelles, les cordes ont dormi à l'entrée des Ordons !

Repost 0
Published by GSD - dans Initiation
commenter cet article
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 22:04

P113.jpgPierrot , Mouloud, Jean pierre, David ,Gilles ,Isabelle ,Guénolé et Yvan.

Temps passé sous terre-6h30

 

A 9h30 nous sommes sur place, petit café propose par Yvan.

10h30 Mouloud part en tête équiper les deux puits d’entrée et nettoyer les sommets de puits.

(Les cordes en place sont en bon état, le déviateur du puits de 17 mètres a été changé, Mousqueton HS ).

La descente se fait tranquillement, 12h30 on arrive à la salle Victor. Casse-croute, soupe et café chaud qui nous font du bien, la cavité est bien arrosée.

Remonter vers l’amont juste après la salle Victor on constate que le niveau de la rivière est haut.

Nous repartons vers Laval au bout de la galerie des perles. Mouloud, Yvan, Gilles et David passent l’étroiture et vont voir la rivière qui gronde devant.110.jpg Jean-pierre pendant ce temps remonte dans le fossile supérieur et fait la boucle pour les rejoindre.

Isa, Guénolé et moi partons faire un tour dans la galerie qui descend près de la cascade.  

A 15h00 nous remontons à la queue leu leu dans la bonne humeur.

Dans la trémie avant le puits de 17 mètres je remarque un bloc d’un bon kg qui est sur le point de détacher, je le plaque avec ma main, Mouloud, le dernier monte à mon niveau et je le laisse tomber plus bas.

Attention cette zone est bien instable.

Sortie du dernier à 17h00 et tous mouillés jusqu’ au slip.

Bière et vin chaud  proposés par Gilles et retour à la maison.

 

Les deux sorties, pour nous, seront dédiées à Charlie.

A Bientôt. Pierrot.


Repost 0
Published by GSD - dans Initiation
commenter cet article

Actualités

Merci Nicolas pour les banderoles GSD et pour notre bannière.