Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 17:19
Eiskögelhöhle

GSD : Yoann et moi

Grünau : Franz Rührlinger

Spéléo Franconville: Philippe, Rubin, Jean Luc, Marianne, Pascaline et Frank

Tpst : 8h ( dont 4 à faire des photos) et 1h à pique niquer à l’extérieur, puisque c’est une traversée qui se fait en A/R mais qui permet de faire la pause au soleil perché en falaise.

Les premières photos amateurs ( les nôtres) ci-joint, les photos des parisiens pro arriveront plus tard…

Bises et bon début de semaine Bérénice

PS : une idée de sortie club ??? C’est loin mais why not sur un we rallongé…

Repost 0
Published by GSD - dans AUTRICHE
commenter cet article
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 10:01
La Grette au Crotot.

Le G.S.D emmène les jeunes de la maison de quartier Grette-Butte dans la grotte du Crotot.

Dans le cadre d'une formation sur la vie ensemble, le Groupe Spéléo du Doubs et la section jeunesse de la Maison de quartier Grette-Butte ont mis en place plusieurs sorties-découvertes dans les grottes de la région.

Après la cavité facile de Saint-Vit, et le travail sur corde, c'est à Romain que nous découvrons la rivière sous-terraine du Crotot.

A 10H, nous retrouvons Denis, l'un des découvreurs de cette cavité, à l'entrée de la grotte. Sur les conseils avisés des spéléos, chacun s'équipe, et muni de barres de céréales et de boissons, nous entrons. Le début, étroit boyau descendant, aboutit à la rivière où Denis nous fait rêver devant ces millénaires qui ont façonné la cavité. Tout le cours de la rivière est décoré de superbes concrétions.

Nous révisons les stalagmites, les stalactites, les colonnes, mais aussi les concrétions excentriques, le disque, les cascades gigantesques que le temps a construits depuis des lustres. Y a-t-il des poissons ? Quelques uns qui sont devenus aveugles au fil des millénaires qu'ils ont vécu sans lumière.

Au retour, une halte à Fourbanne permet à chacun de nettoyer sa combinaison et ses bottes dans le canal sur la mise à l'eau où s'égouttent les habits brossés.

L'expérience est aussi enrichissante pour les jeunes que pour les spéléos.

Merci Denis pour tes conseils avisés. A quand la prochaine ?

Temps passé sous terre : 4H.

Repost 0
Published by GSD - dans Initiation
commenter cet article
21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 12:47

Dans le cadre de nos sorties avec la maison de quartier Grette-Butte, nous avons fait un exercice de lecture de carte. La Basekarst nous indique très précisément la position de la grotte Tiercet et c'est à pieds que 10 adolescents rejoignent la pelouse sèche de Chaudanne.

Chacun à tour de rôle porte le sac à dos avec les casques et une combinaison. L'arrivée est délicate même si le document est très précis et le groupe se scinde en deux.

Tout à coup, un cri rassemble les deux groupes : "C'est là !" pile à l'endroit pointé par la Basekarst.

L'entrée de la petite grotte est très étroite et quelques intrépides se lancent en rampant dans la cavité. La plus grosse difficulté vient des araignées qui ont élu domicile ici et qui se repaissent des nombreux moustiques attiré par le souffle chaud qui sort du trou.

Photo et film immortalisent cette sortie pleine d'enseignements pour les jeunes comme pour les animateurs.

Repost 0
Published by GSD - dans Initiation
commenter cet article
17 octobre 2015 6 17 /10 /octobre /2015 16:39
Legarde

Cavité : Legarde

Présents : Louis (scv70), Vivien (TTA*), Xavier (TTA*), Kevin (TTA*), Eloi (CAF), Gaël (GSD) Rendez vous à 9h00 au petit paris, puis en route vers la cavité, petite bière, équipement, et c'est parti.

Louis équipe, ça fuse devant, je ferme la marche avec Kevin (débutant sur corde) devant moi.

On arrive rapidement en bas des puits, on goute des super salades en boite (même sous terre c'est pas bon), une petite bière, et c'est parti dans la trémie.

En bas du toboggan je fais un pose poterie avec Vivien a coté du bonhomme, mais on est pris de court par les autres qui attendent déjà depuis un moment pour faire une photo. Du coup on descend faire la photo dans la galerie.

Louis et Xavier remontent comme des balles, Eloi et Kevin suivent, et je remonte l'avant dernier pour aider Vivien a déséquiper (il avait jamais déséquipé) et pour porter les kits.

Sortie Louis et Xa, 15h .... Moi et Vivien 17h15 .... Johan (Spiteur) nous attend au dessus avec une bouteille de pont et un réchaud pour faire du pain perdu.

*TTA = Tous travaux acrobatiques.

Gaël.

Repost 0
Published by GSD - dans Initiation
commenter cet article
16 octobre 2015 5 16 /10 /octobre /2015 18:30
Guillaume et Gérard au gouffre des Veaux.
Guillaume et Gérard au gouffre des Veaux.

Arnaud, Guillaume, Gérard.

Excusé : Olivier.

Arnaud poursuit son travail d'aménagement des cavités. Aujourd'hui, nous vérifions l'accès au Gouffre des Veaux à Trepot. Nous ne connaissons pas la localisation de ce puits et c'est la tablette et son GPS qui nous guident. Un chevreuil nous montre le chemin dans la nuit, il court trop vite ... raté.

C'est à pied que nous approchons et très vite, nous trouvons la première cavité. Arnaud descend dans le trou un peu étroit d'un quarantaine de mètres : c'est le Gouffre du 11 Novembre. L'angle est calculé et perçant la nuit de la lumière de nos casques nous cherchons les Veaux.

C'est dans une tout autre direction que nous trouvons enfin notre but. Guillaume fait le point et note la nouvelle position. Basekarst est un outil fantastique où chacun peut localiser, préciser, enrichir les connaissances sur notre belle région karstique.

Le trou est plus large que son voisin, l'accès protégé par des branches récentes débouche sur le P18. Au fond, une jolie salamandre nous regarde un peu éblouie. Elle ne meurt pas de faim : les insectes préparent l'hiver au chaud.

Les spit sont rouillés, seuls ceux qui ne prennent pas l'humidité sont utilisables. Nous négligeons la galerie pour équiper le P17. Notre premier objectif par la droite s'avère dangereux : les amarrages dans la paroi fissurée ne donnent pas confiance et nous reprenons à gauche. Malheureusement, ce choix oblige à fixer deux déviations, la première derrière une concrétion à 3m du sommet du puits et la deuxième 5m plus bas sur la paroi opposée.

Tout au fond, une superbe cascade blanche semble désigner une suite maintenant bouchée. Nous remontons une fois le travail effectué et rebouchons soigneusement avec les branches et les grosses pierres après avoir pris les photos.

Une fine brume a recouvert la campagne et étouffe les aboiements du chien de Trepot. Malheureusement, l'observation de la petite ourse pour Olivier aura lieu à notre prochaine sortie. Excellent exercice d'équipement, cette cavité est aussi très accessible avec les véhicules à 50m du trou. Attention, les pneus glissent au retour sur la route.

Temps passé sous terre : 3,5 heures.

Repost 0
Published by GSD - dans Equipement
commenter cet article
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 16:36
puits des montres

Cécile, Arnaud,

Petite promenade en forêt pour trouver le trou. On a repointé l'entrée, et entre temps nous avons trouvé 2 autres ouvertures non loin de là ... il faudra revenir ...

L'entrée dans le gouffre m'a fait penser à une descente dans les entrailles de la terre : un beau puits de 18m, étroit qui s'élargit au bout d'une dizaine de mètres. Petite pause photo qui m'a permis d'admirer de beaux spécimens d'araignées (brrrrr, et Arnaud qui n'arrivait pas à faire la mise au point !!!!) .

Le fond du puits est assez vaste, jonché de cadavres de montres Kelton, et nous avons également trouvé 4 fûts bien rouillés ... Au milieu de ça vivent une famille de grenouilles (des petits oeufs venaient d'être déposés) et ce qui ressemble à des bébés lézards (?). C'est incroyable la faune qu'on peut trouver sous terre.

Après un tour rapide de cette première salle, nous continuons à explorer sur notre droite quelques mètres avec de belles concrétions et de beaux éboulis.

Sur la gauche de la 1ère salle nous continuons notre progression et nous allons de surprises en surprises. De très belles fistulines, une grande coulée de calcite. De nombreuses pauses photos permettent de repérer les très très nombreux fossiles. Le gouffre en est rempli. A un moment on pouvait facilement imaginer la plage recouverte de coquillages !

Après être revenus sous nos pas, nous continuons à suivre la galerie sous la 1ère salle. Nous retrouvons encore des montres ... et Arnaud a un petit coup de flippe car nous trouvons aussi un squelette de serpent ! Dans cette partie, il y a un petit puits facilement escaladable, mais le développement ensuite est assez court.

La remontée se fait tranquillement, et comme nous sommes dans les temps, nous en profitons pour aller voir une grotte un peu en amont : très jolies concrétions, mais le développement est très réduit. Il faudra quand même qu'on y retourne (avec le casque cette fois) pour faire des photos.

Une belle journée d'automne pour faire une petite sortie d'environ 2h30.

Cécile

Repost 0
Published by GSD - dans Initiation
commenter cet article
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 18:41
Gouffre de Vorges

Arnaud, Olivier, Gérard.

Equiper le gouffre est une activité bénévole utile à la collectivité.

Quelques spit permettront à tous d'accéder plus facilement à la cavité.

Nous quittons la voiture pour 500m à pieds, j'ai pris la grille qui ralenti la marche montant vers le col, prendre la deuxième tranchée, le sentier est 50m plus bas à droite.

Nous fixons la grille avec une cordelette pour que le chevreuil plaisantin ne l'embarque pas. L'entrée nécessite une contorsion puis une descente inclinée à la corde.

La première salle a été visitée par des buveurs de bière indélicats, quelques spit et la corde pend sur 15m pour rejoindre le fond.

Une magnifique cascade concrétionnée d'un blanc immaculé éclaire cette jolie salle où une salamandre a élu domicile. Attention, les parois sont très abrasives.

Les photos, un contrôle de la suite, cet endroit est superbe. La remontée est aisée mais la sortie de la grande salle est dfficile. Le pan incliné se termine par la sortie étroite, encore une contorsion et nous sommes dehors.

Arrivés à la voiture nous cherchons désespérément la petite ourse cachée derrière les nuages. Cassiopée fait l'unanimité. La station MIR ne passera pas ce soir. Ah ! il est vrai qu'elle a été détruite volontairement le 23 Mars 2001.

Temps passé sous terre : 3 heures.

Repost 0
Published by GSD - dans Equipement
commenter cet article
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 15:55

~~Participants:

SC La Roche: Marie, Christian, Julot, Yoann +invités Gaétan, Joann

GSD: Gilles ( +Sarah), Bérénice

SC Jura: Andreas, Pascal (+Marcel son frère)

Proposition de sortie à Milandre organisée par le SC La Roche en dernière minute, je signe! Rendez vous sur le Parking du magasin de Meubles à Buix en Suisse, et qui arrive en dernier: blabla et sa chère et tendre: le Doubs est petit ( et Gilles est de tous les plans!)

Entrée vers 11h par l'ancienne grotte touristique qui a fermé ses portes depuis une 40aine d'années et après une petite heure de ramping qui tient chaud dans les néo, on arrive à la fameuse rivière.

C'est taillé pile poil, pas besoin de beaucoup se baisser, il n'y a pas beaucoup d'eau et elle est bien claire. On peut plonger de temps en temps si on a prévu une néo trop épaisse mais il n'y a pas plus de 2 ou 3 passages qui nécessitent de mettre les épaules dans l'eau.

Des ressemblances avec le Crotot par moment mais en général peu concrétionné. Sortie 5h plus tard par le puits artificiel d'une 20 aines de mètres qui arrive au pied du chalet du SC Jura dans lequel nous nous abreuvons et substantons comme il se doit.

Merci aux organisateurs du SC La Roche et aux guides Pascal et Marcel!

Bon début de semaine

Bérénice

Repost 0
Published by GSD - dans Sorties
commenter cet article
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 19:35

interclub :
Nyctalos : Eric
GSD : Arnaud, Olivier, Guillaume, Gérard.
La grotte de Vaux les prés est un joli labyrinthe.
Quatre entrées dont une perte, une résurgence, donnent un accès varié à des couloirs bas, quelques faux-pas et de belles salles.
Une campagne de désobstruction permettrait à des jeunes de venir y faire la chasse au trésor.
Arnaud au perfo, les autres refont le monde, l'étroiture qui gênait le passage est presque réduite.
Il faudra revenir la semaine prochaine.
Temps passé sous terre : 2H.

Repost 0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 08:18
La Diau

Le départ se fait vers 22h00 pour JP et moi, après un trajet sans encombre jusqu'au village ,vers 2h00 nous atteignons le camping par le GR (un peu raide en voiture).

Après le petit déjeuner, nous préparons le matériel personnel et collectif pour la traversée et nous partons, On dépose une voiture vers la sortie en prévisions de la navette pour le retour et nous voila tous dans le véhicule de Pierrot, en route pour l'entrée. En chemin nous nous apercevons que j'ai oublié de prendre la corde de secours mais heureusement nous croisons des spéléos qui nous en prêtent une.

Arrivé sur place, en buri et sac au dos nous attaquons la randonnée, vu sur le Mont Blanc et pour finir, nous franchisons un superbe lapiaz. Après une 1h, nous voici devant l'entrée.

Le premier puit de 88 mètres nous mais dans le bain. Le premier jet est étroit, les 2 suivants prennent de l'ampleurs.

De beaux rappels et de cours méandres se suivent. Le puit de 67 mètres est devant nous : 10 mètres et 57 mètres : superbe. La ballade continue.

Un rappel de 40 mètres et nous sommes à la jonction de 1976, nous cassons une petite croûte et repartons.

L’affluent qui suit est de tout beauté. Rappels , marches et oppos rendent la progression très intéressante et belle.

Nous ne sommes plus loin de la Diau, nous nous arrêtons pour enfiler les néos et repartons, un dernier rappel et le collecteur et à nous. Maintenant la progression est beaucoup plus aquatique, la rivière est entrecoupé de beaux bassins équipés de chaines ou de fils claires nous passons le Labyrinthe et la Soufflerie, la sortie n'est alors plus très loin.

Je déséquipe le dernier ressaut et je retrouve Arnaud et Mouloud. Pierrot et JP sont partis devant. Nous mettons un certain temps pour trouver la sortie et en plus nous ne sortons pas par la bonne sortie, 12h00 heures se sont écoulées.

Marche de retour dans la nuit, arrivé à la voiture, on se change et partons pour le camping ou nous mangeons et buvons un coup avant de se coucher.

,

Gilles

Repost 0
Published by GSD - dans Sorties
commenter cet article

Actualités

Merci Nicolas pour les banderoles GSD et pour notre bannière.