Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 15:39

 

Malgré une météo pluvieuse nous nous retrouvons ce 8 mai après midi avec Christophe Rognon dans le but d’aller plonger le S2 du creux de Malefosse qui marque le terminus de cette cavité après un premier siphon de 55 mètres pour -5 mètres que j’ai rééquiper la semaine dernière et 270 mètres de galerie parfois pas boueuse alternant entre belles dimensions, escalades et laminoirs.

Nous sommes rapidement à pieds d’œuvre, ayant oublié la corde pour le cône d’entrée, on fera sans, mais à la descente cela va tout seul ! Dans la vasque du S1, derrière les étroitures d’entrée, nous nous équipons. Christophe est surpris par l’ampleur de la vasque autant que l’une de ces 4 litres qui est vide ! Erreur lors de gonflage il est quitte pour aller taper dans le stock de la voiture, on se dit que heureusement que l’on est pas à 10 heures de l’entrée.

Finalement nous nous émergeons, Christophe part devant afin de bénéficier au maximum des 50 cm de visi que nous offre les conditions du jour, pour ma part je fais le tracteur en portant les 4 litres prévus pour le S2. Derrière le S2, Christophe retrouve mon masque de secours perdu à la plongée précédente. Nous partons donc pour notre bain de boue mais en prenant le temps de l’observation.

Arrivée au S2 je m’engage dans ce siphon jugé trop étroit par mes prédécesseurs. Je décide de faire le «  rampant de voute » : le but est de sortir ! Effectivement je franchis ce siphon et trouve, derrière, un beau lac qui me conduit jusqu’au S3. L’eau est trouble je m’engage dans le passage le plus évident pour finalement revenir et trouver le passage dans l’axe principal de la galerie par une zone un peu plus étroite. Ce siphon sort assez rapidement et je nage à nouveau dans un lac. Le S4 est tout proche, je m’y laisse couler, retrouve la boue, quelques amarrages ; après je perce la surface pour un nouveau lac moins profond où je dois franchir un petit seuil glaiseux. J’amarre mon fil et décide d’aller jusqu’au prochain obstacle soit très rapidement en bout de lac un beau S5. Mes blocs sont que peu entamé, je viens de faire 100 mètres mais la météo, la visibilité, m’encourage à mettre un terme à l’explo du jour. Je rentre tranquillement en levant la topo.

Je retrouve Christophe, nous remballons le matos et ressortons de la cavité. La pluie n’a pas cessé, nous sommes obligés d’abréger la phase bière car j’ai des doutes sur les possibilités de mon 4X4 de coiffeur pour sortir du bourbier ! Cela se confirmera, quelques poussées seront nécessaire pour retrouver la route et l’apéro.

 

Fred

Partager cet article

Repost 0
Published by GSD - dans Sorties
commenter cet article

commentaires

Actualités

Merci Nicolas pour les banderoles GSD et pour notre bannière.