Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 18:30
Bonjour à tous, il parait que je dois faire un CR sur la sortie d'hier soir (17/12/2008) aux Ordons à Montrond le Château, alors je me lance.

Il y avait Arnaud le chef (comme il se nommait lui même), Cécile, Mathilde, Benoit et moi, David (les novices comme ils nous appelait).

Arrivés dans les bois, nous nous équipons à "soit disant" quelques mètres de l'entrée du gouffre. En effet, de là où nous étions garés, 2 chemins s'offraient à nous. Arnaud décida de prendre celui de droite. Quelle idée lumineuse! Après 10min de marche de nuit dans les bois enneigés, où chaque pas craque sur la neige durcit, nous fîmes demi tour. Le chef décréta qu'on était passé devant l'entrée sans la voir. 20 bonnes minutes de recherches infructueuses dans la forêt glacée nous ont amené à retourner au niveau des voitures pour prendre le deuxième chemin. Quelle bonne initiative!  Au bout de 5min, nous nous trouvions enfin devant l'entrée du gouffre des Ordons. Enfin!! Après 30, 40 mn passées dans le froid hivernal de Montrond, nous allions enfin pouvoir nous réchauffer dans l'antre de la bête.

 L'entrée débute par un puit étroit de 5m de profondeur et repart ensuite en un 2ème puit de 25m qui débouche sur une grande salle. La visite de la salle fut en fait une séance de photos prise par le chef. Il faut dire que cette grotte est magnifique. Le paysage lunaire. On est frappé par la beauté et le nombre de stalagmites et de concrétions qui se trouvent devant nos yeux. Par endroit, les parois paraissent sculptées tant elles sont impressionnantes. Dommage que l'appareil du chef déconne par moment, sinon on aurait eu plus de photos. La traversée de la salle n'est pas très longue (300/400m, je crois), mais elle laisse sans voix...

Ensuite, c'est le moment de remonter, pas toujours évident physiquement, surtout vers la fin. Mais je pense que dans l'ensemble, la bande de novices que nous sommes s'est plutôt bien débrouillé. Par contre, le chef a vécu un phénomène assez rarissime, voir inconnu jusqu'alors pendant qu'il remontait dans le dernier puit: il a subit une tempête de neige "in utéro". Il est remonté à la surface blanc de neige! Si quelqu'un avait une explication à nous fournir sur cet étrange phénomène! Peut être une punition Divine pour nous avoir traîné dans la neige...

Merci Arnaud pour cette sortie très enrichissante!

David

Partager cet article

Repost 0
Published by GSD - dans Sorties
commenter cet article

commentaires

Actualités

Merci Nicolas pour les banderoles GSD et pour notre bannière.